TMC
 

Identification






Mot de passe oublié ?
Les métiers autour du design

Quels métiers autour du design ?

Introduction aux approches « métiers »

Nous avons préféré présenter les métiers après avoir décrit les pratiques des entreprises, afin de les situer dans leur contexte.

Les définitions « officielles » du domaine du design sont souvent assez éloignées des perspectives que nous avons tracées. Elles restent centrées sur les métiers destinés à créer une « image » autour d’un produit ou service conçu par ailleurs, et peu reliées aux activités de conception. Alors que nous avons pu constater que dans les écoles de Design le discours est tout autre, et le lien avec le côté « pratiques et usages » bien plus marqué.

Les métiers liés au design d’applications innovantes, de par leur technicité, ou les « niches professionnelles » qu’ils représentent en France, sont souvent négligés dans les documentations grand public, qui veulent donner une information utile au plus grand nombre. Peut-être cette « erreur de perspective » vient-elle du fait que le métier de designer, fût-il designer industriel, est toujours rattaché aux métiers « artistiques », compte tenu de cette dimension originale de son activité, de cette compétence que n’ont pas les autres acteurs de la conception.

Pour relier cette question aux enjeux de formation, il reste sans doute pertinent de ne pas trop dissocier les deux champs, donc de garder dans la formation des designers industriels, même  orientés « conception », une certaine dose d’expression artistique, ou en tout cas de sensibilité globale, analogique, « cerveau droit » (je sais que cette dichotomie agace certains)..

Enfin, les métiers liés à la recherche ne sont évidemment pas traités spécifiquement dans ces sources. Dans ce contexte, il est sans doute plus pertinent de renvoyer aux champs disciplinaires.

Signalons un autre indice de la distance et la complémentarité entre les approches créatives et la conception de services innovants : la fiche métier « consultant en innovation technologique » présentée sur le site de l’ISTIA   ne présente pas l’axe « créer, innover, concevoir » comme une compétence dominante (parmi 8).

Informations APEC

Présentation générale des métiers de la création

Sur le site de l’APEC , c’est dans le dossier « Création artistique » que nous trouvons des informations liées au design. Je cite :

L'image de l'entreprise et de ses produits occupe une place importante dans la communication, au niveau commercial et industriel. Pour inventer un style qui leur soit propre, les entreprises ont recours à des créatifs, dont les missions se trouvent à la croisée du marketing et de l'innovation.

Sont ensuite cités les missions et profils des : directeur artistique, roughman, chef de studio, maquettiste, graphiste, designer (« conçoit des objets industriels fabriqués en série en intégrant des contraintes techniques et commerciales »), responsable de collection et styliste.

Quant au marché de l’emploi :

Les besoins en cadres de création artistique de plus en plus pour le multimédia. Dans cette fonction, l'expérience est déterminante et les postes sont rarement ouverts aux jeunes diplômés. 82% des cadres de cette fonction viennent du milieu de la création artistique, 6 % du domaine « santé, social, culture ».

Présentation spécifique du métier de designer

Toujours sur le site APEC, nous trouvons les informations suivantes (c’est nous qui soulignons les parties en italique) :

Qu'il exerce en agence ou dans une entreprise industrielle, la fonction du designer demeure globalement la même. Il conçoit des objets industriels fabriqués en série : voiture, sèche-cheveux ou pâtes alimentaires. Il est au carrefour des contraintes techniques, commerciales et culturelles. Selon la dominante de son activité, on parlera de : "graphic-designer" : il s'attache à la présentation graphique des produits ou documents, "product-designer" : il conçoit des produits, "packaging-designer" : il conçoit les emballages, "designer industriel" : il conçoit et développe tout produit industriel.
Mission d'interface entre les services commerciaux (qui déterminent les besoins des clients) et les services fabrication, le designer réunit les impératifs des uns et des autres pour les formaliser en un produit "intelligent". Il doit se tenir en permanence au courant de l'évolution des concepts, des technologies, des matériaux et des modes.
Ses missions consistent à : Concevoir et développer de nouveaux produits en tenant compte des besoins définis par le marketing et des normes techniques établies par le bureau d'études, Produire les dessins et maquettes, Investiguer différentes techniques de fabrication et proposer des matériaux nouveaux, Se documenter sur les nouvelles technologies, styles et modes de comportement.

Les diplômes les plus demandés sont :

- les écoles d'art : Beaux Arts, Arts Appliqués, ESDI, Arts Déco, Boulle, École Nationale Supérieure de Création Industrielle, etc.
- les formations techniques ou ingénieur pour les designers industriels.

Les principales qualités requises sont : curiosité, esprit pratique, sens esthétique et rigueur technique, imagination et prospective, personne de dialogue et de persuasion.

Les fiches métier du ROME

Le ROME – Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois de l’ANPE – présente trois activités liées au design, dont les deux premiers sont plus proches de notre sujet :

Fiche ROME 32212 : Designer d’interactivité, Il s’agit d’une appellation spécifique rattachée à la fiche « Créateur/Créatrice de support de communication visuelle »

Fiche ROME 21121 : Stylicien Industriel (design)
Définition de l'emploi/métier : Crée de nouvelles formes de produits (matières, procédés, systèmes, formes, impressions) destinés à être fabriqués en série et parfois à l'unité. Conçoit ces produits en s'appuyant sur une analyse pluridisciplinaire (technologique, sociologique, esthétique et économique) et en tenant compte des contraintes techniques de fabrication. Peut être chargé de tout ou partie de la conception, ou participer au suivi de la fabrication du produit et de la diffusion.

Fiche ROME 21122 : Aménageur/Aménageuse d'espace intérieur

Les métiers à travers les offres de formation

L’approche des professionnels de la formation nous permet de disposer d’une autre classification, peut-être plus proche des besoins repérés par ces institutions, ou en tout cas qu'elles souhaitent mettre en avant our des raisons commerciales. Par exemple, l’Ecole de Design de Nantes, sur son site, propose des actions de formation continue (longues ?) destinées aux métiers du multimédia suivants  :

  • Métier d’infographiste multimédia
  •  Métier de designer d’interface graphique
  • Métier d’intégrateur multimédia
  • Métier de designer d’interactivité
  • Chef de projet multimédia
  • Régisseur multimédia
  • Technicien de production multimédia

 

 
ou menu de navigation ci-dessous
 
< Précédent   Suivant >

© 2017 TMC
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de & Open Log