TMC
 
Accueil arrow Archives arrow Glossaire

Identification






Mot de passe oublié ?
Glossaire
Notre objectif n'est pas de créer ici un 875e glossaire des nouvelles technologies, mais de préciser le sens des termes tels que nous  utilisons dans ces pages.

Plusieurs glossaires plus complets étaient accessibles il y a quelques années, mais ont progressivement disparu face au rouleau compresseur wikipedia (consulter directement son portail informatique).

A néanmoins survécu le jargon français (plus de 9000 définitions en 2001, 12000 en 2007).

A - B - C- D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Acceptabilité : Concept dangereux qui tend à faire croire que ce sont les utilisateurs qui doivent s'adapter à un produit nouveau et que le mieux que l'on puisse faire c'est limiter les désagréments causés par son adoption. A l'opposé, le terme d'utilisabilité reporte sur le système technique la responsabilité du succès ou de l'échec du changement. Bien entendu, nous soutenons que c'est aussi le processus de coopération entre managers, utilisateurs, concepteurs, prescripteurs, facilitateurs... qui aboutit ou non à un résultat satisfaisant pour toutes les parties prenantes.

EDI : Échange de données informatisées, terme générique recouvrant à la fois les systèmes et les standards d'échange qui permettent de transmettre des documents formels (commandes, factures, descriptifs de produits, stocks...) entre partenaires commerciaux. S'appuie sur des dynamiques techniques et organisationnelles sectoriels (les "communautés EDI"), mais s'ouvrent aussi grâce à des standards exploitant Internet et les Extranet.

ERP, ECS, Datawarehouse, Datamining, Knowledge management, html, scripts... : Vous avez déjà compris que c’est la façon de concevoir votre système d’information et de communication qui importe. Bien d’autres mots savants peuvent venir ensuite fournir des concepts techniques pour y répondre.

Extranet : Utilisation des technologies d'internet pour des applications ouvrant l'entreprise sur l'extérieur (clients, fournisseurs, partenaires), dans l'objectif de faciliter les échanges opérationnels (pouvant aller jusqu'à l'EDI ou aux autres formes de commerce électronique). Souvent complémentaire d'un Intranet, système d'information interne à l'entreprise, basé sur les mêmes technologies.

GED :Gestion électronique de Documents. Ensemble de techniques permettant de tenir à jour et rendre accessible de grandes masses d’informations, à caractère administratif ou technique (plans, gestion de projets…), et d’en gérer l’archivage des versions successives.

Groupware, en "vrai" français, collecticiels. Un sous-ensemble de la famille des outils informatiques destinés à faciliter le travail collectif à distance. Au delà des fonctions de messagerie ou d'accès partagé à de l'information plus ou moins statique, les outils de groupware servent surtout à gérer collectivement de l'information vivante et à structurer dans une certaine mesure les règles de partage de l'information. A la frontière de ce concept se trouve celui de workflow, centré plus fortement sur les processus de circulation de l'information à travers des étapes formelles d'enrichissement : modification / validation / archivage.

Internet :A la fois infrastructure de télécommunications (gérée par plusieurs opérateurs) et ensemble de normes permettant à chaque utilisateur connecté au réseau d’accéder à des milliards de pages d’information réparties sur des centaines de milliers de serveurs. Au delà des pages d’information, cet ensemble offre d’autres services, depuis le transfert de fichiers, les forums de discussion textuels, des possibilités de téléphonie ou de visiophonie, des services s’appuyant sur des bases de données (commerce…).

Intranet :Version " privative " de l’Internet, basée sur les mêmes technologies, mais à vocation interne à une structure (entreprise, administration, association). Si la façon de naviguer dans l’information reste la même, l’utilisateur a en principe une meilleure connaissance de ce que peut lui apporter ce système d’information.

NTIC : Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Par commodité, nous avons gardé ce terme usuel bien que l'essentiel ne soit pas dans les technologies mais dans les usages, et qu'elles ne sont ni plus ni moins nouvelles que toutes les inventions depuis la nuit des temps. Je confirme qu'il s'agit quand même d'information et de communication, dans l'une des configurations suivantes :

  • Machine - Machine pour réaliser une tâche programmée par un homme (ex. : basculement sur un réseau de secours)
  • Homme - Machine pour réaliser une tâche pilotée soit par l'homme soit pas la machine (réservation de transport)
  • Homme - Homme via des machines (coordination via visioconférence, logiciels de travail coopératif)
  • Hommes - Réseaux dans lesquels des contributions diverses visent un but commun, pouvant évoluer en cours de processus (interactions via des agents intelligents).
Notez qu'une application donnée, l'enseignement à distance par exemple, peut être analysée voire conçue selon ces différents points de vue.

WEB :" toile d’araignée ", surnom de l’Internet, faisant plutôt référence à la navigation de serveur en serveur.

Webmaster, ou Webmestre en français contemporain : c'est le "gestionnaire" du site Internet (ou intranet, ou extranet). Ce terme générique recouvre des réalités bien différentes selon les entreprises, depuis l'ingénieur système qui vérifie que le serveur ne tombe pas en panne et le remet en marche si nécessaire, au responsable garant de la dynamique d'usage des services, et force de proposition pour leur évolution.

Workflow :Outils de gestion des flux d’information, apportant un niveau important de contrôle des processus sous-jacents à la circulation de données et dossiers. Ces logiciels peuvent s’appuyer sur des technologies standards ou spécifiques.

 

© 2017 TMC
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de & Open Log