TMC
 

Identification






Mot de passe oublié ?
Accompagnement professionnel : l'apport de la Gestalt

(Publication initiale 2004,  mise à jour le 25 juillet 2005)

Dans plusieurs documents, je fais référence à la « posture Gestaltiste » dans certaines interventions (groupes de codéveloppement professionnel notamment). Il peut être utile de préciser ici en quoi cela consiste. Un peu plus bas, je préciserai à quoi cela sert, ainsi que des liens pour aller plus loin.

Gestalt signifie forme en Allemand, ce terme a été repris par le fondateur de la Gestalt Thérapie, Fritz Perls, en référence à l’un des mécanismes du fonctionnement psychique que l’on tente d’observer : comment, à un moment donné, quelque chose prend du relief, se met au premier plan de notre conscience, prend forme sur le fond plus indifférencié de l’ensemble de nos expériences sensorielles et mentales.

En langage plus simple, nous pourrions dire : "à quoi nous accordons de l'importance, consciemment ou inconsciemment, à un moment donné ; puis en quoi ceci entraîne telle ou telle conduite, volontaire ou réflexe, et en quoi cela construit notre relation spécifique au monde qui nous entoure".

En Gestalt Thérapie, on observe cette succession d’émergences, et la façon dont chacun réagit, traite, rejette, rumine… tel ou tel type de sensation, pensée, perception, souvenir, etc. pour en faire une occasion de développement ou de souffrance. En tant que thérapeute, il ne s’agit pas de savoir à la place de la personne en quoi telle ou telle réaction est « bonne » ou non, mais de l’accompagner dans l’expérience et découvrir avec elle comment elle s'y prend, quel sens prend pour elle tel comportement, telle façon de voir les choses. Cela permet à la personne d'expliciter sa façon d'être, mieux identifier les changements, acceptations, renoncements utiles pour elle-même, à ce moment de sa vie, perçevoir comment agir.

Le changement n'est donc pas produit par l'acceptation (quasi impossible, et toujours temporaire)  de consignes du type "vous devriez vous comporter comme ceci", "vous ne devriez pas penser ça", "motivez-vous, on y croit"... assénées avec autorité ou manipulation, mais au contraire par l'appui sur les ressources propres à chacun, sur ses capacités d'interagir avec intelligence et finesse pour évoluer et faire évoluer son environnement personnel et professionnel. C'est peut-être ce que certains appellent le "pari sur l'homme", non pas "pari" comme aléa, mais au contraire comme confiance dans une capacité d'agir issue d'un entraînement, avec sa part d'espoirs et de risques pris en conscience.

Si l’on quitte le champ de la thérapie pour transposer ces approches dans le monde de l’accompagnement professionnel (coaching, dynamique d’équipe, formation expérientielle…), le "contrat" entre les parties prenantes change, mais non l'esprit de l'accompagnement, et il reste des repères communs forts :

  •  Prendre en compte la personne dans toutes ses dimensions (il peut être révélateur d’explorer comment chacun d’entre nous se morcelle parfois, reniant certains aspects de lui-même dans telle ou telle situation),
  • S’appliquer la règle précédente, en tant qu’accompagnateur, s’impliquer en tant qu’homme (ou femme) dans la relation, utiliser vigilance et conscience de nos propres sensations et réactions,
  • Utiliser la relation présente pour clarifier ce qui se passe, ce qui est en jeu pour chacun (quelqu'un est-il en train d’essayer de prouver quelque chose ?) et pour éviter de manipuler l’autre (avec nos projections par exemple),
  • S’appuyer sur une vision humaniste et existentialiste, en acceptant que chacun construise son propre chemin, à travers une histoire dont la complexité nous échappe.

Si ces quatre points ne sont pas spécifiques à la Gestalt, ils constituent pour moi la base de ce que j’appelle ma « posture ». Sur cette base viennent se greffer des outils, des « façons de faire », des grilles d’analyse, qui respectent ces prérequis. Les plus spécifiques à la Gestalt sont par exemple l'analyse du « cycle du contact » et des non-fluidités (les « résistances ») qui le grippent, de notre frontière-contact (entre « nous » et « le monde »), l'awareness qui permet de gérer avec justesse la suite incessante de contacts – retraits que constituent nos activités, etc.

 Tout cela semble "bel et bon", mais à quoi ça sert ?

En quelques mots, ces démarches individuelles ou collectives permettent à chacun de (re)découvrir comment exprimer et exploiter au quotidien toutes ses ressources d'être humain, de professionnel, avec une vision claire de ce qu'il peut créer, échanger, de ce dont il doit se protéger, de ce qu'il souhaite expérimenter de nouveau pour croître. Croître en assurance, en compétence, en capacité d'adaptation, en créativité, en responsabilité...

Imaginez un collectif de travail - qu'il s'agisse d'un atelier, service, comité de direction - dans lequel une ou plusieurs personnes soient dans cette dynamique. Ne pensez-vous pas qu'ils seront plus attentifs les uns aux autres, plus attentifs au service rendu à leurs clients, plus prêts à participer à leur façon aux changements nécessaires à l'évolution de l'entreprise ?

Pour aller plus loin

Si j’ai su éveiller votre curiosité, vous pouvez trouver sur le site web de l’Ecole Parisienne de Gestalt une première bibliographie, et en prime la version intégrale en ligne du livre de Serge Ginger « La Gestalt : L’art du contact », dont le chapitre onze en synthétise les « 20 notions de base », et le chapitre cinq signale quelques champs d’application dans le monde professionnel.
D'autres écoles, des regard complémentaires : Gestalt Plus (Rennes), L'institut Nantais de G.Th. (INGT) Institut français de Gestalt-Thérapie

L'approche thérapeutique est également présentée par exemple sur le site Passeport santé.

N'attachez pas plus d'importance que nécessaire à l'éventail des techniques, qui ne restent que des outils, chaque thérapeute les utilise ou non selon ses principaux points d'appui théoriques et d'action, et avec son style propre.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

© 2017 TMC
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de & Open Log