TMC
 

Identification






Mot de passe oublié ?
Le coaching TMC

Le coaching TMC
Pour se recentrer, pour interagir de façon créative,
changer à la fois soi-même et son environnement,
relier sens et ambitions.

(pour une introduction au coaching, voir aussi le billet "Coaching, ce mystérieux métier " sur notre blog)

Quelles ambitions ?

Le déclenchement d'une démarche de coaching individuel ou collectif peut-être défensif ("il faut traiter ce problème") ou offensif ("je veux / nous voulons y arriver plus vite et plus fort"). Cette métaphore guerrière est pratique mais trompeuse.

Il n'y a pas d'ennemi, seulement un chemin à construire, avec autour de soi des adversaires peut-être, des alliés sans doute.
Mais surtout en soi des représentations et habitudes qui peuvent changer.

  • Créer et développer une nouvelle activité
  • Entraîner l'énergie d'un collectif
  • Redéfinir ses priorités et agir en conséquence
  • Accepter ou aller chercher de nouvelles responsabilités, de nouveaux challenges
  • Exploiter des situations critiques pour inventer des projets mobilisateurs
  • ...

Dans l'agitation et l'urgence quotidienne, le temps nous manque pour respirer, pour "faire le point".

L'espace du coaching, l'écoute attentive et le questionnement bienveillant du coach permettent de faire émerger de nouvelles prises de conscience, de nouveaux possibles, de nouvelles envies et capacités d'agir.

Un coaching n'est pas du conseil

Le coaching est :

  • d'abord et surtout un soutien centré sur le « comment », incitant le bénéficiaire à trouver ses propres repères, ressources et énergie, en lui-même et dans son environnement, pour les mettre en œuvre dans ses projets,
  • accessoirement et si nécessaire, un apport d'outils, repères, réflexions du coach, comme matériau soumis à l'échange et à la critique.

Nous visons en premier lieu la prise de conscience de l'intéressé(e), notamment sur les choix qu'il (elle) opère entre différents scénarios d'action, à partir de sa perception des situations. Nous combinons deux cadres de référence complémentaires :

  • La Gestalt, qui met l'accent sur la relation, les modalités de contact entre la personne et son environnement – matériel et humain –, en intégrant les champs cognitif / émotionnel / physique
  • Le coaching systémique (Formation Métasystèmes, accréditée ICF) centré "résultats" et permettant des ruptures de perspective puissantes

Tout changement contient deux équilibres dynamiques :

Une nécessité de (se) construire
une structure, des repères
<=> La prise en compte de l'incertitude
dans les environnements complexes
 La conscience des comportements
qu'attend l'environnement
<=> 
La possibilité de définir
ses propres choix originaux

Le processus de coaching permet d'explorer ces polarités, parmi d'autres, en fonction de chaque bénéficiaire en particulier.

S'il y a financement par l'entreprise, un contrat de coaching tripartite est proposé, qui permet de clarifier les enjeux et garanties pour la personne et pour son organisation.

Thierry Merle s'engage à participer régulièrement à des sessions de supervision professionnelle.

Travail de fond ou percée soudaine ?
Coaching au long cours ou séance unique ?

Les deux cadres de référence cités ci-dessus sont complémentaires : la Gestalt peut accompagner un processus de transformation progressif, le coaching systémique agit plus directement sur le résultat attendu à court terme. Mais la première n'empêche pas les prises de conscience soudaines et une perception claire de "ce qu'il y a à faire", et la seconde provoque souvent un travail "souterrain" qui agit sur le long terme.

Une bonne nouvelle : vous n'avez pas à choisir quel "type" de coaching vous désirez, notre interaction se nourrit des deux modes. Par contre, en fonction de votre besoin ou attente du moment, nous pourrons convenir du "contrat" qui vous convient le mieux :

  • une séance unique pour régler un problème ou prendre une décision, 
  • un engagement sur la durée pour accompagner une évolution de votre activité,
  • ou toute autre convention qui permet avec souplesse de vous aider quand vous en avez besoin.
De même, la distance n'empêche pas la qualité de l'interaction. Le coaching par téléphone (ou conférence Internet) peut répondre à un grand nombre de besoins. L'accord sur les objectifs et moyens fait partie de notre contrat.

Le coaching d'équipe / d'organisation : un coaching collectif

J'ai été longtemps réticent à imaginer un coaching qui ne soit pas "individuel", puisqu'il s'agit in fine toujours d'exprimer ses propres options, et de passer à l'action. Puis le codéveloppement professionnel m'est apparu comme une forme de coaching pour un groupe de pairs. Et enfin j'ai trouvé dans le coaching systémique une façon d'agir globalement sur un service, une entreprise, en combinant de façon souple des niveaux et types d'accompagnement individuels et collectifs, en allant mobiliser tous les leviers du changement qui se relient à votre problématique.

Bien entendu, ce schéma se construit avec vous...

Un coaching de carrière : Le bilan professionnel

Dans un cadre plus institutionnalisé, un bilan professionnel d'accompagnement est basé sur :

  • une méthodologie éprouvée utilisée depuis 2003 dans le cadre d'un partenariat avec un cabinet spécialisé en bilans de compétences
  • une posture d'accompagnateur – coach, qui prend en compte le volet technique d'identification des compétences acquises et des pistes de valorisation dans l'emploi, mais aussi les enjeux de mobilisation personnelle.

Afin de faciliter si nécessaire le repérage des attitudes et aptitudes managériales et relationnelles au travail, des outils de diagnostic complémentaires peuvent être proposés au bénéficiaire, et leurs résultats exploités lors des sessions de bilan.

Dans ces deux cadres, TMC s'interdit tout prosélytisme en faveur d'une pratique, une croyance ou une orientation personnelle de quelque type que ce soit. Il veille à ne pas créer de relation de dépendance entre accompagnateur et bénéficiaire. 

 

Un coach n'est pas un "marchand de bonheur"

Beaucoup de choses intéressantes et contradictoires se disent, s'écrivent voire se filment à propos du coaching sous toutes ses formes - et il n'est guère d'activité plus polymorphe. On y décrit ses vertus et ses risques de manipulation. En attendant que j'aie terminé l'article qui exposera ma vision  et ma pratique, et un petit tour des lectures recommandables - ou pas -, je vous invite à vous poser une seule question discriminante qui permet de répondre à nombre de critiques, bien intentionné(e)s sans doute, mal informé(e)s parfois :

  • Le coaching qui vous est proposé vous met-il dans une position de demandeur, voire infantile, face à quelqu'un qui saurait ce qui est bon pour vous et vous "l'enseignerait", ou - c'est peut-être pire - vous aiderait à vous "conditionner pour la réussite", ou bien vous conduit-il à prendre vos propres risques et responsabilités en développant vos propres capacités d'évaluation de votre situation et de vos choix d'action ?
Roger-Pol Droit, dont l'analyse de fond est évidemment pertinente, n'a donc probablement pas rencontré les coachs qui ont cette humilité avant d'écrire "votre vie sera parfaite". (Article sur son site)

Thierry Merle est membre

 

 
Suivant >

© 2017 TMC
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
Template Design by funky-visions.de & Open Log